Loading

Comment voyager seule en tant que femme et avec peu de moyens ?

Comment voyager seule en tant que femme et avec peu de moyens ?

Rencontre avec Clarisse : Comment voyager seule en tant que femme et avec peu de moyens ?

Aujourd’hui, Clarisse, petit bout de femme de 25 ans, de 1m60 et au caractère déterminé, nous fait l’honneur de nous rejoindre et de nous raconte sa nouvelle vie de baroudeuse.

Clarisse, une aventurière déterminée

Clarisse, une aventurière déterminée

  • Son histoire :

Après ses études secondaires, ses projets et idées d’études universitaires non concrétisés, elle s’envolera pour une année, explorer le Costa Rica et San Francisco à l’aide du « Plan Marchal ».

A son retour, c’est décidé, elle se lance dans le journalisme.

Son diplôme en main, elle continuera à voyager et de nos jours, son parcours fait d’elle une véritable aventurière.

« Clarisse, raconte nous ton fabuleux destin que tu as si bien pris en main ? »

  • Pourquoi vouloir changer de vie ? 

Tout d’abord, je ressentais le besoin de voyager pour effectuer une recherche sur moi-même. Ce n’était pas spécialement pour visiter et voir du pays mais plus pour répondre à un fort intérieur. Je n’avais aucune perspective positive de l’avenir et je voulais retrouver mes valeurs, ce pour quoi je voulais travailler et poursuivre ma route.

  • Par où as-tu commencé ? 

J’avais pour idée de vivre avec la nature, avec un retour aux sources et apporter mon aide pour me rendre utile. C’est l’essentiel pour se ressourcer.

Je prévoyais donc de voyager seule, trois semaines minimum et un an maximum pour commencer.  En me renseignant sur le net, j’ai découvert de nombreuses formules pouvant répondre à mes besoins. Dont le « Workaway » ! C’est un fabuleux système qui permet d’être loger et nourrit en offrant en échange son travail. J’adore ce principe et il existe partout dans le monde.

 

  • Tes voyages :
  • La Flandre :

Je commencerai par la Flandre, où je ferai un premier essai de six semaines. J’étais accueillie dans une ferme où toute une belle communauté se partageait les tâches quotidiennes.  J’ai donc appris à vivre en autarcie, avec le minimum, sans superflu, faire sois même et ne rien gaspiller, cultiver et manger le potager, se chauffer aux bois fraichement taillé, etc. L’expérience fut très enrichissante d’un point de vue personnel et humain. J’y suis même retournée quelques mois après pour me ressourcer. C’est ma version Thalassothérapie ☺

Voici les coordonnées : Boskanter 

https://clagrandeaventure.wordpress.com

https://clagrandeaventure.wordpress.com

 

Cela sera le début d’une longue histoire qui commence, c’est même la porte qui en ouvrira d’autre.

En réponse à mon introspection, en admirant cette communauté qui ont une autre vision de la vie, qui vivent en fonction de leur envie et qui vont jusqu’au bout pour y parvenir, je retiendrai que si j’ai envie de réaliser un souhait, je ne dois pas attendre le « bon » moment. Ainsi, je concrétiserai mon rêve en me rendant en Laponie pour voir des aurores boréales.

 

  • La Laponie :

Cette fois-ci, je travaillerai dans une ferme de Huskys ou ma mission sera de m’occuper des animaux, des touristes,  et des chambres d’hôtes. Tout cela durant un bon mois. C’était une superbe expérience dans un autre monde. Les nuits sont longues, le soleil perce de 10h00 à 14h00 seulement. J’ai connu le froid de -40°, j’ai rencontré le réel « silence » et les fameuses aurores boréales. C’était un merveilleux rapport à la nature.

https://clagrandeaventure.wordpress.com

https://clagrandeaventure.wordpress.com



  • La Pologne : 

Suite à une autre annonce dans Workaway, je continuerai ma route jusqu’en Pologne pour  trois autres semaines. J’irai donc en bus jusqu’à Helsinki, puis je m’arrêterai dans les grandes villes, tel que Tallin, Riga et Vilnius, pour toutefois les visiter.                                                                                              J’ai une bonne astuce pour sillonner facilement et rapidement les villes. Il suffit de se rendre à …

Arrivée à destination, je serai hébergée dans une ferme qui m’apprendra d’autres conseils pour travailler avec la nature. Les paysages y sont magnifiques, le temps y était peut-être un peu plus long mais je prendrai ce temps pour lire, refaire du sport et méditer.

https://clagrandeaventure.wordpress.com

https://clagrandeaventure.wordpress.com

 

  • La Grèce – Athènes: 

A l’heure d’aujourd’hui, je suis en Grèce pour donner mon aide aux réfugiés.

 

  • Les Balkans :

Je prévois de remonter les Balkans, les mois à venir, avec « Workaway » pour découvrir d’autres fermes avec le gite et les couverts.

 

  • Italie – Le chemin de Compostelle :

Au mois de juin, je serai dans le nord de l’Italie dans le but de marcher le chemin de Compostelle.

 

  • Espagne – Madrid 

Je m’arrêterai ensuite dans un couvant pour revoir mon amie et où j’y ai déjà vécu une expérience très enrichissante en octobre dernier.

 

  • Astuces pratiques : 
  • Comment voyages-tu ? 

Quand on a peu de moyens et que l’on refuse de prendre l’avion pour des raisons écologiques, il suffit de prendre le bus. Mieux encore, les bus de nuit pour ne pas payer trop d’hôtels sur le chemin.

En route pour visiter la cité de Mystra

En route pour visiter la cité de Mystra

  • Financièrement, comment y arrives-tu ?

J’ai la chance d’avoir un peu d’argent de côté en ayant travaillé durant mes études et de par mes parents qui m’aident de temps en temps. Mais au sinon, je n’ai pas besoin d’énormément. Il me faut payer mes déplacements que j’effectue en transport en commun et généralement en bus et le reste est habituellement pris en charge par la communauté où je travaille. J’achète aussi beaucoup en seconde mains, je m’offre de temps à autre une visite ou un snack, mais je ne suis pas une grande dépensière.

 

  • Voyager seule en tant que femme, cela ne te fait-il pas peur ? 

Je suis très prudente et je ne joue pas avec le feu. Je ne fais pas de stop, je m’organise bien à l’avance pour déterminer jour par jour où je serai, où je dormirai et ce que je ferai. J’ai toujours une réponse au : « Où ? Quand ? et comment ? ». Je ne quitte jamais un endroit sans savoir où loger. Je vérifie, également, à l’avance le niveau de sécurité des villes et des bus. Il m’ait déjà arrivé de changer de destination car ce n’était pas assez sécurisant. Avec internet, on peut facilement se renseigner et consulter les feedback sur les différents forums.

Ma valise est également faite pour affronter toutes les situations et tous les temps.

J’ai dans mon sac : un sifflet, un opinel, une lampe, un Gps, un Gsm, et une batterie de secours.

 

  • Quels sont les points positifs et les points négatifs que tu en retires ? 

Pour le négatif, je dirais qu’il n’y en a pas. Bien sûr, j’ai rencontré de mauvaises expériences mais le fait de voyage nous rend plus fort de nos erreurs et on en ressort deux fois plus de positif.

Pour le positif, c’est de ressentir ce sentiment que je prends mon destin en main. Je me sens libre, je vais où le vent me porte et je vois ce dont j’ai envie. Comme par exemple, l’accomplissement de mon rêve en voyant des aurores boréales.

"Je me sens libre"

« Je me sens libre »

 

  • Quel est ta meilleure et ta pire anecdote à nous raconter ?

La meilleure est donc la concrétisation de mon souhait, des souvenirs en Laponie sur le lac gelé, les nombreuses rencontres effectués. Egalement d’avoir tout mit en œuvre pour parvenir à mes fins car j’aurais pu ne jamais connaitre tout cela…

Pour la pire, je dirais plusieurs petites avaries, mais jamais bien grave. J’ai déjà raté mon bus, ou mon bus est tombé en panne à Riga et ce n’était pas l’endroit le plus sécurisant. Mon Gsm qui s’éteint car il n’a plus de batterie, je n’ai donc plus de GPS et je me retrouve perdue, le réveil qui ne sonne pas et je suis en retard pour le boulot. Arrivée de nuit dans l’auberge et ce n’est pas le plus agréable ou encore, me retrouver sans bagages car la consigne est fermé mais mon bus est là… Dilemme, prendre le bus sans bagage ou rater mon bus de nuit… Heureusement, chaque histoire à une belle fin.

 

  • Sites et applications utiles que tu nous conseilles : 
  • « Workaway.info » pour trouver du travail
  • « Coachsurfing » pour les logements
  • « Busradar » pour tout savoir sur les bus
  • « Here » pour télécharger les cartes du pays
  • « Google translate » pour s’aider avec les langues étrangères
  • « Booking.com » pour trouver des hôtels rapidement
  • « Tripadvisor » pour se renseigner sur les villes et les visites
  • « Mying » pour effectuer des transferts bancaires
  • « Wathsapp » pour communiquer avec les familles et les amis.

Pour suivre ses aventures: https://clagrandeaventure.wordpress.com

 

LEAVE A COMMENT