Loading

Voyager avec son chien sur un voilier

Voyager avec son chien sur un voilier

Avoir un chien à bord, comment gérons-nous ?

Pour nous, c’est plus un bonheur qu’une contrainte.

En navigation, « Ginger » reste bien couchée et calme dans son panier. Et quand il fait froid, elle vient se coucher sur nous, nous réchauffer pendant nos quarts. C’est une agréable compagnie.

Toutefois, nous avons établi la règle qu’elle ne rentre pas à l’intérieur du bateau. Elle ne le demande d’ailleurs jamais, donc c’est parfait.

_MG_5394IMG_2504

Ginger a « sa » place. Elle à tout le dessus tribord pour elle, sous la bâche, à l’abri du vent et de la pluie et avec une vue mer. C’est son panier, elle sait s’y coucher de tout son long. Elle est près de nous et à une vue globale. Mais elle raffole aussi des coussins du cockpit pour une petite sieste au soleil 😉

Comment faisons-nous pour ses besoins ?

Ginger fait ses besoins, toujours à l’avant du pont, sans trop de difficultés.

Tous les matins, nous passons un bon sceau d’eau et tout s’en va, ni vu ni connu 🙂

« Notre petit secret, tout de même, est que pour notre première longue navigation avec elle, nous sommes parti pour une traversée de deux jours et une nuit. Mais, maladoitement, nous avions oublié ses croquettes. Elle à donc reçu nos restes, à savoir, de la pizza et des pâtes carbonara. Evidement, sa digestion s’est effectuée rapidement. Et nous l’observions attentivement pour être prêt à la féliciter au bon moment. Cinq minutes plus tard, elle ne savait plus se retenir et elle a compris que c’était bien. Depuis, c’est sa place et cela se passe sans souci »

Comment gérons-nous ses repas lors des navigations ?

IMG_8277Notre Ginger à toujours une gamelle d’eau et une gamelle de croquettes. Des gamelles que nous avons fini par accrocher aux filières après les avoirs perdues à plusieurs reprises.
Pour le rangement, nous avons les 15 kg de croquettes, bien fermé, dans une cale que nous utilisons peu. Et pour le côté pratique, nous avons un bac hermétique dans la cuisine facile d’accès pour les doses journalières. Le soir, elle reçoit un peu de nos restes avec ses délicieuses croquettes. Nous trouvons très facilement des croquettes un peu partout.



Comment cela se passe en navigation et les promenades ?

En général, nous partons tôt le matin, naviguons une journée et restons au mouillage ou au port pour une journée complète. Cela nous laisse le temps de visiter la ville ou de faire une grande randonnée, ce que nous adorons.

IMG_9099

Ginger nous suit partout. En ville, à la laisse et au pied. En randonnée elle est toujours en éclaireur pour nous montrer le chemin, même dans les sentiers les plus difficiles. C’est très chouette.

Pour le moment, notre plus longue traversée fût de quatre jours et Ginger est restée très calme dans son panier. Evidemment, lorsque nous approchons des côtes, elle le sent, va l’avant du pont et attend avec impatience pour sortir découvrir le monde, tout comme nous.IMG_5024
Lorsque nous sommes au port ou au mouillage, elle reste sagement sur le bateau et ne tente pas de fuir. Je pense que nous nous promenons suffisamment et parfois longtemps pour qu’elle ne se sente pas enfermée. Nous prenons toujours avec nous des « sacs à caca » pour nettoyer, vous en trouverez de toutes sortes, où se les procurer

IMG_4449

On fait presque tout avec elle. C’est la première à sauter dans l’annexe et elle nous accompagne même sur le kayak.

 

IMG_6236

Quels vaccins avant le départ et pendant le voyage?

C’est évidement un point important. Ginger est déjà stérilisée, dispose d’une puce électronique, et est régulièrement vermifugée.
Avant le départ, nous l’avons vacciné contre la rage, le Parovirose, la maladie du Carré, l’hépatite de Ruborth, le Parainfluenza, Leptospirose, la trachéobronchite infectueuse, et la Piroplasmose.
IMG_8271

IMG_8275

Elle a aussi le collier Scalibor contre les puces et les tiques.Nous surveillons tout cela de près et nous irons chaque année la vacciner contre la rage, on trouve des cliniques vétérinaires dans chaque pays.

Ginger à son passeport bien rempli.

Nous n’avons, pour le moment, (toujours en Europe), rencontré aucun souci. On ne nous a pas encore demandé son passeport, même pas à Malte qui pourtant est une ancienne colonie britannique.



Son histoire, c’était un chien abandonné.

Nous avions toujours eu l’idée d’avoir un chien. Mais avec notre appartement et notre vie active de Bruxelles, c’était simplement impossible.

Ensuite, le destin nous emmenant vivre à Fitou en France, nous avons eu le temps et la place pour l’accueillir.

Nos nombreuses recherches sur les blogs et forums, nous on aussi démontré qu’il nous sera tout à fait possible de prendre un chien à bord.

Nous avons opter pour l’adoption d’un chien qui en avait besoin plutôt que d’acheter un chiot. Aussitôt dit, aussitôt fait, nous allons donc un beau matin visiter des refuges dans la région.

Coup de coeur pour la première cage avec notre future Ginger. La journée se termine après la visite de trois refuges, nous revenons le lendemain matin, à la première heure, de peur qu’elle ne parte, adopter notre « Ginou ». C’est une femelle, de taille moyenne, de 20 kg, estimée à 2 ans, dynamique, douce, calme et obéissante. De retour à la maison, l’acclimatation se passe bien, elle prend petit à petit confiance en nous et dès le début, nous la prenons partout avec nous.

Nous irons faire 3 mois de dressage assidu.

IMG_5073

Et un an plus tard, nous lui faisons découvrir le monde sur un voilier !

Conclusion

Nous ne regrettons pas sa compagnie, même si elle perd beaucoup de poils et que nous devons régulièrement brosser le cockpit. Nous sommes conscient qu’il y a certain endroits et pays que nous ne pourrons pas visiter en sa compagnie, mais nous nous y sommes attaché, on lui pardonne.

Pour les monuments et musées, nous les visitons déjà chacun à notre tour et sans rancoeur.

Nous sommes persuadés que Ginger est heureuse !

3 Comments

  • David

    Un chien exceptionnel, un concentré de gentillesse qui pour sûr participera au bonheur de tous les équipiers qui auront la chance de vous accompagner !

    8 mai 2016 at 7 h 49 min
  • ClaCla

    Oh quel joli article! C’est génial de voir comme vous vous occupez d’elle, je suis sûre qu’elle vous le rend bien 🙂 à bientôt les chatons!!

    8 mai 2016 at 7 h 55 min
  • bonnet pas cher

    Merci pour cet article

    9 janvier 2017 at 15 h 58 min

LEAVE A COMMENT