Loading

Mexique Authentique – Yucatan

Mexique Authentique – Yucatan

Roadtrip du Yucatan sur 2 semaines

Jour 1. – Cancùn – Location de voiture – nuit à Playa del Carmen

Aujourd’hui, c’est le grand départ de notre road trip dans le Yucatan !
Pour commencer, nous avons loué une voiture. Nous avons trouvé la meilleure offre sur Rentalcars. Nous étions contents du service, mais attention, en ligne les prix sont attractifs mais sont affichés sans les frais d’assurance « recommandés » . Dans notre cas, il s’agissait d’un rachat de franchise qui s’élevait tout de même à 2000 euros en cas d’accident et un complément d’assurance car celle de base ne couvre pas l’entièreté des frais prévus par la loi mexicaine … allez comprendre ! Bref, bien que nous n’aurons eu aucun souci, nous avons pris cette assurance qui double presque le tarif !

Nous quittons rapidement Cancùn, une grande ville d’hôtels et de plages bondées (ce qui ne nous attire pas du tout), pour nous rendre à Playa Del Carmen où nous passerons seulement la nuit.
C’est à Playa Del Carmen que se trouve de nombreuses attractions et excursions.

 

Jour 2 – Rio Secreto – Akumal – nage avec tortues – nuit à Tulum

Le lendemain, nous enfilons nos maillots pour nous rendre à « Rio Secreto », visiter les grottes et la nature Maya. Le Yucatan regorge de Cénotes, de grands puits souterrains naturels remplis d’eau douce. Le site de « Rio Secreto » a été découvert par hasard en 2006 par un fermier Maya et foisonne de chemins souterrains entre stalactites et stalagmites….
La visite est guidée, l’équipement fourni et nous en avons pris pleins les yeux. Une séduisante découverte. Nous avions choisi le parcours court d’1h30. C’était parfait !
Après le diner compris sur place, nous avions encore du temps durant l’après-midi pour nous rendre à Akumal – la baie des tortues !
A « Akumal », la baie est surveillée, gilets de sauvetages obligatoire et heureusement, car nous avons été surpris par le courant. Juste en face de la plage, à 300 mètres, pleins de tortues nagent et mangent les herbes qui pousse sur le sable. Nous avons eu la chance d’en voir plusieurs d’une belle taille et un banc de poulpes en prime !

 

Snorkling dans les eaux turquoises

Nous reprenons la route, après cette belle journée, en direction de « Tulum », où nous dormirons dans une « casa mexicaine » non loin du site archéologique.

 



Jour 3 – Tulum – notre toute première cénote – nuit à Chunhubhub

Nous nous réveillons de bonne heure car nous programmons de visiter les ruines Maya de Tulum et nous voudrions éviter la chaleur…
C’est parti, nous sommes hors saison et il y a déjà du monde ! Le site n’est pas grand, comptez environs deux heures pour le visiter. Sans guide, nous nous aidions des panneaux pour connaitre l’histoire de chaque édifice. Nous imaginons la vie à leur époque… ils étaient bien situé, en face de la plage, ils trouvaient leurs ressources dans l’eau et sur terre et ils exerçaient déjà le commerce avec les autres peuples par la mer.

Les ruines de Tulum

 

Sur la route, nous passons à côté de la réserve naturelle de « Sian Ka’an » mais nous ne nous y arrêterons pas car leur tarifs sont hors budget pour nous. Voici le lien : www.siankaan.com

C’est l’occasion de découvrir les villages avoisinants qui sont tout sauf touristiques et d’essayer notre première cénote. Ce ne fut pas notre plus belle expérience, les feuilles mortes étaient passées avant nous !

 

Nous aurons mis 45 minutes à la trouver !

 

Une casa dans un village mexicain

Pour passer la nuit, nous avons fait le choix de découvrir un éco-lodge, il est fort retiré malheureusement, il est à mi-chemin entre Tulum et Chetumal, proche du village de Chuhunbub 🙂 C’est une nouvelle expérience pour nous et nous le referons avec plaisir. Tous les produits sont cultivés sur place, l’eau récupérée et filtrée également sur place. Il y a une entraide et une belle simplicité de vie. Une chouette découverte.

Jour 4: Bacalar – lagon aux 7 couleurs – nuit à Chetumal

Nous nous levons à notre aise et profitons d’une visite de l’éco-lodge avant de nous mettre en route pour Chetumal.

Nous nous arrêtons en chemin à Bacalar dans un endroit paradisiaque afin de nous restaurer.

Bacalar », la lagune aux 7 couleurs !

Pour une consommation d’un minimum de 200 pesos, soit 10 € environs, nous pouvons profiter des transats, de la balançoire et nager dans cette eau aux dégradés de turquoise. En plus, nous avons pieds partout et l’eau est douce. Un mélange d’eau douce et d’eau salée. C’est bien agréable !

Bacalar – un endroit paradisiaque

Nous profiterons de cet endroit pour bien manger, nager et passer une après-midi tranquillement. En un mot : une visite au paradis ! Voici le lien : www.hotelbacalar.com
En fin d’après-midi, nous reprenons la route pour notre troisième nuit dans une cabana à Chetumal.

 

Jour 5 – Les ruines de Calakmul – la grotte aux chauves-souris – nuit à Calakmul

Le réveil sonne tôt encore une fois car nous avons un peu de route pour nous rendre à Calakmùl, à la rencontre de la plus puissante citée Maya. En plein milieu de la jungle, les archéologues ont retrouvé un majestueux site serti de leurs temples et édifices exceptionnels.
Avec l’aide de l’agence Mexikoo et leur responsable francophone, Elise le Monier, nous avions un super guide qui a su nous relater l’histoire de chaque pierre et le plus sensationnel, nous laisser monter au sommet des pyramides et y admirer la somptueuse vue.

La cité de Calakmul, perdue au milieu de la jungle

Visiter ces lieux historiques en comprenant l’histoire rend la visite plus poignante. J’ai personnellement adoré. Le site est grand, comptez 4 heures, il faut aussi de bonnes jambes pour grimper les marches et de bonnes chaussures. (Petite anecdote, nous avons vu une femme se fouler la cheville sur les marches car elle était en tongues… )A l’entrée du site, l’hôtel Puerta Calakmul propose des lunchboxs et des petits-déjeuner copieux avant le départ. Entre nous, la pause pique-nique nous a fait du bien. ☺

Ensuite, la journée n’est pas finie. Il y a dans la région, une grotte secrète où plus d’un millions de chauves-souris sortent de leur tanière à la tombée de la nuit ! Le spectacle en vaut la peine. Il fait presque sombre quand elles sortent, nous n’avons pas de belles photos à vous montrer car il faisait déjà nuit, mais nous pouvons vous dire qu’on les sent nous frôler et que la grotte sent très mauvais leurs excréments ! C’était à faire ! Demandez à votre guide ou à votre hôtel où ça se trouve, pas spécialement facile à repérer.
Le soir, nous retrouvons une cabana pour bien dormir. (Cabana très rudimentaire…). Nous irons dans un hôtel pour souper. Chance, ils nous acceptent encore malgré l’heure tardive.

Calakmul est très bas sur la carte et une fois arrivé il y a encore 60 km de petite route dans la jungle pour arriver sur le site, grands amateurs de temple maya allez-y, pour les autres, Uxmal et Chichen Itza vous suffiront probablement. Nous ne regrettons pas, à chacun d’analyser le temps dont il dispose pour son séjour.

Jour 6 – Campeche, ville fortifiée aux jolies couleurs

 

La ville fortifiée est très colorée. Superbe !

Nous sommes tombés sous le charme de cette petite ville fortifiée aux petites maisons colorées.

 

Notre hôtel était situé en pleins centre historique et disposait d’un parking, l’Hotel Lopez Campeche, ce qui nous a permis de nous promener facilement dans toutes les petites ruelles.

 

Hors des remparts, la ville est plus animée et plus industrielle. Il y a aussi la mer et une longue digue pour d’agréables promenades.
Le soir, quelques restaurants mettent l’ambiance dans les rues. L’atmosphère y est sereine et il y fait bon vivre.

 

Nous vous recommandons le restaurant typique: Marganzo et prenez de leur boisson verte, une boisson à base d’épinards, délicieuse ! Vous verrez vite de quoi il s’agit, chaque local en a à sa table 😉

Délicieuse boisson à base d’épinards !

Dommage, nous ne restons qu’une nuit.



 

Jour 7 – Uxmal – nuit en éco-lodge à Santa-Elena

Aujourd’hui, nous nous dirigeons à Uxmal pour visiter un autre site archéologique. Ici aussi, les archéologues ont retrouvé et retracé l’histoire des Mayas et de leur civilisation. Nous y retrouvons les terrains de jeux de balles et les somptueux temples. Mais nous ne pouvons pas grimper au sommet, c’est protégé !

 

Au sein de la cité d’Uxmal

Très peu de monde lors de notre visite à Uxmal

Le site est grand, il faut compter deux bonnes heures environs. Surtout si l’on s’amuse aussi à observer les nombreux iguanes… ☺

La visite d’Uxmal finie, on se dirige vers notre hotel et profitons de l’airès-midi pour visiter les villages à proximité.

Nous sommes impressionnés par la taille des églises dans de si petits villages

 

Fabrique de Tortilla du village

Nous passerons la nuit dans un nouvel hotel éco-touristique, accueil au top et de loin notre meilleur petit déjeuner !

A quelques minutes du site d’Uxmal, très bel endroit conseillé par l’agence Mexikoo

Jour 8 – Cénotes Pixya –Lunch dans une ancienne Hacienda

Nous sommes dans le nord du Yucatan, la partie qui regorge de Cénotes. Nous allons donc explorer ces profonds puits naturels à l’eau cristalline.

Nous nous arrêterons dans le village de Pixya. Le chemin de la cénote n’est pas indiqué. Nous demanderons donc la route à un petit garçon du village qui nous propose de nous y conduire. C’est parti, il nous devance sur son vélo pour 4 km de routes de terres dans la forêt.
Waw, elle est magnifique. Une merveille de la nature. Une eau bleu saphir, des lianes qui tombent dedans, une pureté et un silence apaisant. De plus, on y rentre sans difficulté, l’eau est bonne, un vrai plaisir. Elle fait partie d’une des plus belles cénotes du Yucatan et certainement une des plus authentiques !

Cénote de Pixya

La nage nous a ouvert l’appétit, nous allons nous restaurer, à quelques kilomètres du site, dans un magnifique endroit ; l’hacienda San Pedro de Ochil. Un grand et prestigieux domaine restauré en un marché artisanal ainsi que d’un traditionnel restaurant mexicain. Voici le lien : www.haciendaochil.com


Parfait pour une petite pause déjeuner en toute tranquillité avant de reprendre la route.
Nous pensions encore faire d’autres cénotes, notamment les cénotes de Cuzamal, mais le temps passe trop vite…

Jour 9 – Mérida

Ce matin, nous reprenons la route pour rejoindre Mérida ; la capitale de la péninsule du Yucatan. Olala, nous avons bien été déçu… c’est une grande ville bruyante et sale. Nous avons pris un bus touristique hop on/ op off et nous avons vite fait le tour ! Sur la place principale, il y a plusieurs musées à visiter ainsi qu’un grand marché couvert, mais pour notre part, la fatigue l’emportera sur les musées…

Dans le parc de Mérida

Jour 10 – Izamal, la ville jaune

Bien reposés, nous nous rendons à Izamal, la ville jaune.

Nous ferons 2 arrêts sur la route, un pour visiter un cimetière assez particulier de par ses couleurs et l’autre pour acheter des hamacs à très bon prix dans la ville où ils sont produits, à Tixkokob !

Cimetière avec un peu de gaieté, ça nous change !

Izamal: Une petite ville avec de petites maisons toutes jaunes, sans exception ! Les rues sont calmes, propres et agréables. Nous avons pris du plaisir à nous y promener.

Abuelo veut dire grand-père en espagnol 😉

Nous avons été également visiter le fameux couvent mais que, personnellement, nous n’avons pas trouvé exceptionnel.
Nous consacrerons ensuite notre après-midi farniente à l’hôtel où nous logeons. Nous profiterons de la piscine et d’un bain de soleil à l’ombre tant il est piquant !
Le soir, petit restaurant et promenade digestive dans les belles rues jaunes.

Super resto, le Kinich situé à Izamal

Jour 11 – Chichen Itza – une des 7 merveilles du monde à ne pas manquer !

Chichen Itza est une autre citée Maya. Mais la plus connue et la plus visitée, c’est tout de même une des 7 merveilles du monde. C’est aussi la plus grande, comptez quatre heures environs pour la visiter. Les temples sont plus nombreux et nous dévoilent le génie astrologique des Mayas ainsi qu’architectural. La pyramide principale, notamment, nommée Kukulkan, est dotée de 4 escaliers exposés au Nord, Sud, Est et Ouest, et est composé de 91 marches chacun, ce qui représente 365 au total … notre année calendrier !


De plus, au sommet de cet édifice, un petit temple y est construit en rapport avec les astres dont le soleil. Par exemple, à chaque équinoxe (le 21mars et le 22 septembre), on peut voir une ombre représentant un serpent en mouvement et correspondant au Dieu Kukulkan descendant sur terre. Ils étaient déjà très doués.
Le site comprend aussi un observatoire, les ruines d’habitations, des sanctuaires, etc. Pleins de belles choses à voir.

N’hésitez pas à vous arrêtez dans des petits restos plutôt que ces grands entonnoirs à touristes que vous trouverez dès la sortie du site !

Street food à la sortie du site de Chichen Itza, un régal !

Après cette journée de visite, nous reprenons la route pour Valladolid.

Jour 12 – Valladoid

Arrêt intermédiaire et sans regrets. Valladolid est une petite ville animée, propre et sereine à l’ambiance d’un village où nous avons aimé nous balader et flâner dans les rues pavées entre les petites maisons colorées. Nous avons également visité les boutiques artisanales et dégusté de la tequila et du chocolat ! (Les Mayas furent les premiers à inventer le chocolat). Un vrai plaisir gustatif !

Le soir, nous avons encore bien mangé, mexicain bien sur !. Depuis le début du voyage, nous nous régalons de leur guacamole, de leur pollo pibill, du poc chuc, des tacos, des fajitas et j’en passe. Nous avons également testé les tacos de rue et c’est à faire. Pour 2 euros le diner, nous n’avons jamais été déçu !

Nous repartons avec encore de bons souvenir en tête.



Jour 13 – Rio Lagartos

Au programme, un peu de route pour rejoindre « Rio Lagartos », pour découvrir la faune et la flore de ce littoral. Comme à notre habitude, nous passons par les petites routes pour traverser les villages typiques et authentiques. Un réel plaisir pour nos yeux.

Nous arrivons fin d’après-midi. « Rio Lagartos » est une réserve naturelle que nous pouvons visiter en bateau avec un guide qui nous apprend beaucoup sur l’environnement et sur les différents oiseaux.
« Ria Maya » où nous dormions propose plusieurs activités, nous en avons sélectionnées 2. N’hésitez pas à bien négocier les prix, ona eu 40% de remise car on prenait 2 excursions.

La première est de partir la nuit à la recherche des crocodiles et la deuxième, de partir à la recherche des oiseaux le jour. La rivière regorge de crocodiles de toutes les tailles. Nous en avons vu beaucoup et nous avons même pu prendre un petit en main ! Dingue !!!

On a pu prendre un bébé croco pour mieux les observer

Le lendemain, au lever du soleil, nous sommes reparti sur le bateau mais en regardant en l’air cette fois-ci. ☺
Nous avons vu des pélicans, des cormorans, des frégates, des hérons dont un tigré, et bien sûr, des flamands roses. Nous avons également fait un arrêt aux salines où la couleur de l’eau est rose. Joli comme tout. Nous ne nous y sommes pas attardés car le beau temps n’était pas au rendez-vous. Nous avons également manqué le bain d’argile

.

Nous vous conseillons Ria Maya pour les activités proposées et son jeune guide qui parle un anglais impeccable, par contre grosse déception pour les chambres dont le rapport qualité prix n’était pas au rendez-vous.

Le soir, nous nous sommes promenés dans le petit port de pêche, tout mignon, tout tranquille ou les sympathiques pêcheurs nous ont fait part de leur drôle de butin. De grosses limaces de mer qu’ils exportent au japon… Huhu, en effet, je ne me vois pas manger cela ! ☺

Jour 14  – Cancùn – Isla Mujeres

Notre voyage s’achève. Nous prenons la route du retour et cette fois-ci par la voie rapide, en direction de Cancùn.
Le programme : rendre la voiture et rentrer au bateau qui nous a tout de même fort manqué

En conclusion:

Ces 2 semaines à terre dans le Yucatan furent intenses et magiques.

Le Yucatan peut encore être visité pour un budget raisonnable. Sur une base de 4 personnes, tout compris cela nous aura coûté environ 50 euros par personne par jour (voiture, souvenirs, entrées, restos, hôtels, activités diverses, … )
Le Yucatan est connu pour être la plus belle partie de Mexique, et nous n’avons pas été déçu.
Nous avons découvert l’histoire, la civilisation et les somptueux temples des Mayas. Nous avons nagé dans des Cénotes, nous avons traversé les petites villages authentiques, nous avons dormi dans leur cabana, nous nous sommes régalé de leur délicieuse cuisine, et nous avons vu la belle architecture des villes aux petites maisons colorées.

Quelle ambiance le Mexique, quelle chaleur sous leur soleil et quelle bonne odeur de grillade ou de tacos dans les rues.

Ce voyage fut magnifique mais pas de tout repos. Les distances sont assez longues, et chaque soir, nous dormions dans un autre endroit. Faites donc comme nous et privilégié une voiture confortable avec l’air conditionné. Les routes sont en très bon état, bien large et bien signalisée. Il a régulièrement des pompes à essence.

Pour nous aider à trouver notre chemin, nous avions téléchargé à l’avance, « maps.me », une application GPS qui ne nécessite pas de wifi ni de data pour fonctionner ! Une belle révolution cette application.
Et comme toujours, pour tenir nos comptes et dépenses à jours, nous utilisions l’application « Tricount ».

Pour charger les appareils électroniques, pensez aussi à acheter un adaptateur de prise à l’aéroport. Cela nous a bien servi et vous aurez très difficile d’en trouver ailleurs qu’à Cancun !

Partir au mois de juin, c’est-à-dire hors saison, nous a permis de ne pas croiser trop de monde. Par contre, le mois de juin, c’est aussi le début de la saison des pluies. Nous avons donc rencontré quelques jours de pluie et de ciel gris…

Nous espérons vous avoir inspiré en vous racontant notre fabuleux roadtrip au Mexique.

 

 

Tags

LEAVE A COMMENT